PLAN DE LUTTE À LA RENOUÉE DU JAPON – 2e ANNÉE D’INTERVENTION

Originaire d’Asie, la renouée du Japon (Reynoutria japonica var. japonica, syn. Fallopia japonica), une espèce de plante exotique envahissante, peut atteindre jusqu’à trois mètres de hauteur pendant la saison chaude. Elle se reproduit de manière végétative (fragments de rhizomes et de tiges) et sexuée (graines). Elle forme des peuplements denses qui étouffent les espèces indigènes, appauvrissant ainsi la diversité biologique des écosystèmes. Selon le contexte d’envahissement, la renouée du Japon peut avoir des impacts sur la qualité des eaux, l’érosion des rives, les structures pavées, les infrastructures ainsi que sur les aménagements paysagers. Les caractéristiques morphologiques et écologiques de l’espèce en font un envahisseur redoutable dont la lutte s’avère difficile. En fait, le succès des différentes méthodes de lutte varie beaucoup selon le contexte de l’envahissement et les caractéristiques des colonies.

En 2017, la ville de Lac-Saint-Joseph a mandaté la Corporation du bassin de la Jacques-Cartier (CBJC) pour réaliser un plan de lutte à 13 colonies de renouée du Japon (Reynoutria japonica var. japonica, syn. Fallopia japonica) situées le long du Chemin Thomas-Maher. En 2018, différentes interventions de lutte ont été pratiquées sur deux nouvelles colonies et celles ciblées en 2017 pour un total de 15 sites.

CONSULTER LE RAPPORT